Guides

Voyager en septembre : les avantages

Le 11 juillet 2021 , mis à jour le 23 juillet 2021

Vous êtes contraint d’attendre septembre pour partir en vacances ? Vous auriez tant aimé partir en juillet comme la plupart de vos collègues ? Sur les réseaux sociaux, ils ont l’air de vous narguer avec de jolies photos sur les plages du Portugal ? Cet article vous révèle, pourquoi partir en vacances en septembre, est beaucoup plus avantageux pour vous. Prêt à découvrir les meilleurs plans ? C’est parti !

Des tarifs et coûts plus bas : des économies pour des vacances plus agréables

Juillet, août, les vols sont pleins à craquer. Il faut être très chanceux pour se retrouver sur la liste d’attente. Trouver un hôtel, un taxi ? C’est la croix et la bannière. On est en vacances et pourtant, faire une grasse matinée n’est pas chose possible. Car il faut se lever tôt pour trouver une place à la plage. Pour finir, il faut se hâter de revenir préparer la rentrée scolaire des enfants.

En septembre ? Pas de stress. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il n’y a plus d’affluence. Ainsi :

  • Si une glace vous tente, vous pouvez vous faire servir sans devoir faire la queue. Très pratique par ces temps de covid. Allez au cinéma et à la plage sans bousculade.
  • Le soleil ? Pas d’inquiétude. Il est encore là. Moins chaud, c’est vrai, mais le temps est encore beau : 26° à Saint-Tropez, 29° en Croatie, plus précisément à Split. À Biarritz comme à New York, il fait environ 28°. Vous ne manquerez pas de bronzer, c’est promis.

Quand il y a moins d’affluence on est plus chouchouté

places libres plage

Pour la plupart des gens, la fièvre des vacances baisse. On le sait, la rareté rend précieux. Ainsi, le rare client que vous êtes sera traité avec beaucoup plus de soin. Profitez-en :

  • Vous bénéficiez d’un large choix de compagnies aériennes, qui vont se rudoyer de concurrence, pour vous séduire. Résultat : des propositions alléchantes avec des services plus avantageux, rien que pour vous. En effet, vers fin août, les tarifs chutent déjà. L’Espagne, la Grèce, le Portugal et bien d’autres destinations, sont alors accessibles à partir de 600 voire même 400 € pour un séjour d’une semaine.
  • Dans les hôtels, les restaurants ou dans les bars, les personnels étant relativement libres, ils prendront mieux soin de vous et seront à votre disposition.

Que retenir ?

Comme vous pouvez le constater, partir en vacances en septembre est de loin préférable aux autres mois. On a le privilège d’être chouchouté aussi bien par les coûts de séjour que par l’accueil et l’attention. À vous de jouer maintenant.